L’actualité à Lille – Photos de rue

Dans ce portfolio journalistique je décris quelques aspects de la ville de Lille et de la métropole lilloise sur une période qui s’étale de mars 2020 à mars 2022. Ces deux années ont connu les effets de la pandémie de Covid-19. La première partie de cette galerie de photographies illustre des faits et des étapes marquants de l’épidémie. Les photos sont issues de série de « street photography » mais aussi de clichés provenant de sujets traités plus en profondeur pour donner lieu à des articles de presse.

Au printemps 2020 une ambiance de fin du monde envahit la ville et les rues devenues désertes sous l’effet d’un confinement total de la population. A l’été 2020 les salons de coiffure rouvrent et les activités reprennent peu à peu moyennant de nombreuses précautions sanitaires. La vaccination et la réalisation massive de tests covid apparaissent. Les confinements et les couvre-feu se succèdent. Mais la vie s’organise; ouverture des lieux de culte, « click and collect », restauration à emporter, livraisons à domicile, développement des achats « drive » au niveau des centres commerciaux, mise à l’honneur des « circuits courts » de distribution. Pour Noël 202, la grande roue tournera sans passagers sur une grand-place déserte. Le système de santé est perturbé (le problème de saturation du système de soins n’est pas abordé ici), un retard est observé dans le diagnostic et le traitement de pathologies malignes, les officines voient leurs prescriptions modifiées, l’activité des opticiens est perturbée. Les mouvements de protestations apparaissent, comme le refus de respecter le couvre-feu. Le monde de l’art s’oppose à la fermeture des sites culturels.

Au début de l’année 2022, la vie et le tourisme reprennent un aspect presque normal en cohabitation avec le virus. Manifestations pour les droits des femmes, fête du premier mai, parade d’ouverture de Utopia lille3000, marche des fierté et Gay Pride.

Lille abrite de nombreux sites touristiques incontournables.

Lille est la capitale des Hauts-de-France, une région située à proximité de la Belgique. Le style flamand  est très présent dans la ville, principalement dans les quartiers de la vieille ville. Les photographes y trouvent de belles opportunités de clichés pittoresques. Les lieux incontournables sont nombreux. Le palais Rihour héberge l’office du tourisme. Le beffroi de l’hôtel de ville est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Du haut de son sommet la vue sur la ville est imprenable. La Grand’place (place du Général-de-Gaule) et la statue de la Déesse sont des lieux emblématiques pour les Lillois. La vieille bourse accueille les joueurs d’échec et les bouquinistes. Le palais des beaux-arts accueille des peintres comme Rubens, Goya, Delacroix, Courbet, Rodin et Claudel. Le vieux Lille abrite des galeries d’art, des petites boutiques et magasins de luxe, ainsi que des cafés, bars et restaurants très branchés. Le marché de Wazemmes, très coloré, est un incontournable lors d’une visite à Lille. La citadelle, construite par Vauban, est un lieu de promenade au milieu de la verdure, dans le bois de Boulogne. Le Tripostal, la gare Saint-Sauveur, les maisons Folie de Wazemmes et Moulins (anciennes filatures) ont été réhabilités pour devenir des lieux culturels et artistiques. L‘église Saint-Maurice et la cathédrale Notre-Dame de la Treille valent la visite. L’hospice Comtesse, un ancien hôpital fondé par la Comtesse Jeanne de Flandres en 1237, abrite désormais un musée et des salles d’exposition. La maison natale de Charles de Gaulle est désormais un musée destiné au public. La rue de Béthune est piétonne. Elle est réservée aux cinéma et au shopping.

12

Photographies