Portrait journalistique d‘un joueur d’échec de la rue

Photographe de rue, je vous présente le court portrait journalistique d’un personnage atypique vivant en marge de la société et confronté à l’échec implacable. L’illustration de l’histoire consiste en une série de photos en noir et blanc.

La veille bourse à Lille est un lieu paisible où passent touristes et habitués. Mario est le maître des lieux. Face à son échiquier, il invite les visiteurs intéressés à se mesurer à lui. Ses gestes sont décidés, ses adversaires sont respectueux et humbles. Les spectateurs sont admiratifs.

Un jour de septembre 2018 je passe par là avec mon appareil photo, et, stupéfaction, l’échec est bien là.

Mario est assis par terre. Quand il me voit arriver, il retire son dentier pour me faire comprendre qu’il a faim. Je m’ assoie à coté de lui, il pleure et commence à me raconter sa vie.

En 1993 il doit fuir la Moldavie. Son pays est bombardé par l’armée Russe. Sa femme est enceinte de 6 mois. Sa famille vit actuellement misérablement en France. Ses fils ont tous le sida, et rencontrent des problèmes pour se faire soigner. « C’est difficile! », me dit Mario, tout en essuyant ses larmes.

13

Photographies